Jeudi 19 février 4 19 /02 /Fév 15:33
Les mots communication et politique sont tellement chargés de sens qu'il devient difficile de fixer la notion de communication politique d'une manière définitive. Le mot communication porte sur les notions de partage, de transmission, de relation.

Le mot politique, du grec « Polis », qui signifie « ville », est la gestion de la cité. 
Le politologue Jacques Gerstlé, professeur au département de science politique de l'Université Paris I, définit la communication politique par son objectif : « Entraîner ses destinataires à adhérer aux choix politiques qui leur sont proposés par les discours, les formes et les stratégies des partis, des acteurs de la vie politique et institutionnelle. »

Dominique Wolton, directeur du laboratoire Communication et politique du CNRS, préfère mettre l'accent sur les relations entre les différents acteurs de l'espace public. Il définit la communication politique comme « l'espace où s'échangent les discours contradictoires des trois acteurs qui ont la légitimité de s'exprimer publiquement sur la politique et qui sont les hommes politiques, les journalistes et l'opinion publique à travers les sondages. »

Le principal enjeu de la communication politique se situe dans la sélection des thèmes et des problèmes sur lesquels se règlent les affrontements idéologiques, puisque tous les discours politiques n'entrent pas dans la communication politique. Seuls en font partie ceux qui provoquent les affrontements entre les trois dimensions de la démocratie : l'information, la politique et la communication. Le principal enjeu de la communication politique reste donc de faire adhérer l'opinion publique pour permettre la décision, l'action politique.
Par Polis - Publié dans : Un peu de théorie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus