Quatre manières de convaincre

Publié le par Polis

Que ce soit pour montrer l'intérêt général des mesures proposées ou pour provoquer l'adhésion  à des choix politiques, la communication publique et politique a besoin de convaincre.

Pour le chercheur Philippe Breton, convaincre « c'est proposer à son auditoire de bonnes raisons d'adhérer à une opinion. »(1) Selon lui, il existe quatre manières de convaincre : la séduction, la manipulation, la démonstration et l'argumentation.

La séduction, qui peut prendre des manières très variées, est un moyen puissant de convaincre. Il s'agit en général d'enjoliver le discours ou la réalité.

La manipulation crée des pièges qui enserrent l'autre et l'obligent à adopter l'opinion qu'on lui « propose ».

La démonstration transforme l'énoncé dans un fait établit.

L'argumentation donne des bonnes raisons aux autres pour adhérer à une opinion.

Il est difficile dans les situations de communication de faire une distinction trop rigide entre ses quatre mécanismes. En communication politique, souvent, plusieurs d'entre eux entrent en action pour provoquer l'adhésion.



(1). Philippe BRETON. L'argumentation dans la communication. Paris : La Découverte, 2006, p. 4.

Publié dans Un peu de théorie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article